RSS articles
Français  | 
Avis de tempêtes #10 posté le 17/10/18 - Local - 6 commentaires
Appel à contributions pour des journaux muraux partout posté le 12/10/18 - Local - 2 commentaires
Le bâteau, occupation récemment expulsée posté le 09/10/18 - Local
Parce que la loi antisquat nous fait peur. posté le 05/10/18 - Local - 1 commentaire
Crash-Birthday ! posté le 02/10/18 - Local - 1 commentaire
Fréquence des contrôles de métro dans le réseau stib à Bruxelles posté le 27/09/18 - Local - 2 commentaires
Campagnes électorales fachos posté le 27/09/18 - Local - 6 commentaires
Le parti “Islam” : on nous prend vraiment pour des con-ne-s … posté le 27/09/18 - Local - 49 commentaires

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

De l’injustice paralysante vers l’injustice mobilisante : 8 mois ferme pour s’être rendu sur la ZAD
posté le 09/05/18 par Comité liégeois de soutien à la lutte de Notre Dame des Landes Mots-clés  luttes sociales  répression / contrôle social  solidarité  Liège  réflexion / analyse 

Tout commence quand les matraques atteignent son crâne, elles le percutent comme pour sonner le début de ce processus d’isolement qu’est la répression. Depuis la violence jusqu’au jugement délivrant la « justice », de la matraque au marteau, aucune différence. La violence est la même et entre ces deux coups le processus d’isolement donne cet ingrédient nécessaire à la « justice » paralysante : la fatalité.

C’est bien cet ingrédient qui nous pousse vers une dénonciation de l’injustice qui est paralysante. En effet, il faut dénoncer ces situations et la répression qui est devenue banale dans le pays des « droits de l’Homme » - où l’on peut prendre 8 mois ferme pour quelque-chose qu’on n’a pas commis (ou prendre 4 mois ferme pour... possession de pétards à mèche, en vente libre, comme nous l’apprend le cas d’une autre personne belge) et où les procès sont de plus en plus politiques.

Le pouvoir veut installer un climat de répression anxiogène. Cependant, il ne faudrait pas que ce cas fasse le jeu de l’Etat. Il ne faudrait pas que cela paralyse nos imaginaires et nos engagements, nous empêche de continuer cette solidarité grandissante entre la Zad de NDDL et d’autres luttes "de territoires", les cheminot.e.s, les étudiant.e.s, les postiers/ières, le monde hospitalier, etc... Car si la répression est violente c’est parce que Macron et son prétendu « état de droit » ont peur. Peur d’un soutien international à la Zad qui n’est que l’expression d’une envie de convergence dans la lutte face à leur monde et qui ne s’arrêtera donc pas, que ce soit lors de la dernière tentative d’expulsion ou lors de la prochaine.

Alors oui, la répression peut nous donner cette envie de tout arrêter, peut nous paralyser, mais elle est l’apogée de ce contre quoi nous luttons : l’injustice. C’est en ce sens qu’elle politise, plus qu’elle ne paralyse, toutes les personnes qui se sentent concernées. Elle met en avant toutes les failles du système actuel. C’est pourquoi cette injustice, qui a frappé hier de nombreuses personnes dont les luttes ont permis que l’aéroport ne se fasse pas, et frappe aujourd’hui de nombreuses autres qui continuent de lutter contre son monde, doit devenir mobilisante. C’est pourquoi cette répression ne doit pas seulement être dénoncée mais doit devenir un moteur, un moteur de convergence.

Face au processus d’individualisation propre à la répression et à notre monde où nous sommes toutes et tous divisé.e.s, compartimenté.e.s, il est temps que nous créions et renforcions du commun. Comme nous le montre Notre Dame Des Landes, c’est avant tout le fait de nous réapproprier nos vies en dehors de leur monde vertical et segmentaire qui les dérange. Il est donc bon de se lever face à l’injustice, de se rencontrer pour que nos vies se libèrent de l’isolement, afin de créer ces mondes pleins de couleurs qui leur font peur. La répression doit devenir une perche tendue pour plus de convergence entre les différentes strates de la population qui la subissent, tout en étant conscient.e.s qu’elle nous atteint chacun et chacune différemment car la justice est raciste et classiste. C’est pour cela que nous avons ici une très grosse pensée pour la famille Traoré, et de nombreuses autres familles avant et après elle, qui subissent de plein fouet le processus que nous venons de décrire.

Alors oui, on pourrait se contenter de ce constat mais nous pensons qu’il faut aller plus loin : que des zadistes à la famille Traoré, des ouvrières/ers aux étudiant.e.s en lutte, que la convergence se vive en actes et non seulement sur des murs facebook.

La Zad et ses mondes vivront !

Comité liégeois de soutien à la lutte de Notre Dame des Landes


posté le 9 mai 2018  par Comité liégeois de soutien à la lutte de Notre Dame des Landes  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Saisissez votre commentaire

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top