RSS articles
Français  | 
Solidarité avec Nadia Lioce posté le 22/09/18 - Local
Festival inter-occupations à Bruxelles ! posté le 19/09/18 - Local
Avis aux gars cis anarcho déconstruits laule posté le 18/09/18 - Local - 2 commentaires
#SemiraOnN’OubliePas ! posté le 18/09/18 - Local
Migrant blessé par balles par la police au parc Maximilien posté le 17/09/18 - Local - 2 commentaires
Avis de tempêtes #9 posté le 17/09/18 - Local
Hambacher forst et la Belgique posté le 15/09/18 - Local
Semaine d’agitation contre les caméras posté le 13/09/18 - Local
Lettre au milieu militant posté le 13/09/18 - Local - 13 commentaires
Libération animale en Belgique posté le 13/09/18 - Local

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Exode urbain posté le 23/09/18 - Global

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 100

[Communiqué] Sommet de l’OTAN - Mais qui a peur de quelques pacifistes ?
posté le 12/07/18 par Agir pour la Paix Mots-clés  antimilitarisme  nucléaire  répression / contrôle social  action  réflexion / analyse 


Jeudi 12 juillet, Bruxelles

Sommet de l’OTAN : Mais qui a peur de quelques pacifistes ?

Durant le sommet de l’OTAN, au moins trois personnes ont été arrêtés administrativement et préventivement en rue par la police en civil. La même journée cinq autres personnes ont été menacées, contrôlées, suivies et harcelées par la même police. Elles ont en commun d’être soupçonnées d’avoir pu envisager de répondre à l’appel aux actions directes non-violentes lancé par l’asbl Agir pour la paix pour les deux jours du sommet à Bruxelles ces 11 et 12 juillet.

Alors que le sommet de l’OTAN a lieu entre le parc du cinquantenaire et son quartier quartier général à Evere, un dispositif sécuritaire hors norme assiège une nouvelle fois Bruxelles. En effet, plus de 2400 policiers et 1000 militaires mobilisés, 900 aspirants issus des académies démontrent la démesure du dispositif sécuritaire mis en place pour "sécuriser" le bon déroulement d’un sommet rassemblant plus de 55 délégations, dont 47 chefs d’Etat et de gouvernements, parmis lesquels certains se targuent d’être les plus grand défenseurs de la "démocratie" (Trump, Erdogan, Orban, etc). Avec ce dispositif, le gouvernement belge se met au de ceux qui sont régulièrement pointés du doigt pour leur répression d’Etat envers des populations et des mouvement sociaux.

Un espace de "libre expression" a été ouvert, organisé, annoncé par la zone de police Bruxelles-Nord devant le Quartier général de l’OTAN à Evere. De facto, ces quelques mètres carrés de bitume sont devenus le seul endroit où est garanti un droit pourtant fondamental, celui de manifester ses opinions politiques. Les valeurs démocratiques de nos gouvernements se résument donc à ces quelques mètres carrés. Nous ne nous reconnaissons pas dans ces valeurs.

En effet, les personnes arrêtées et intimidées hier n’avait rien à se reprocher sinon de se rendre sur leur lieu de travail ou sortir du compost de leur habitation. Selon l’avocat d’une des victimes, Robin Bronlet (Progress Lawyer Network), l’arrestation de Fabrice [prénom d’emprunt] est illégale : "la police à le droit d’arrêter quelqu’un pour l’empêcher de commettre une infraction, mais uniquement si elle dispose d’indices ou de circonstances précises qui montrent que la personne prépare un acte qui mettrait gravement en danger la tranquillité ou la sécurité publique. Il est donc inacceptable d’arrêter quelqu’un a titre préventif durant le sommet de l’OTAN au titre qu’il/elle est militant(e) pacifiste !

Ces évènements prennent un sens très inquiétant à la lecture d’un contexte général de menaces sur les libertés fondamentales : récente condamnation du Président de la FGTB Anvers, poursuite de 18 affiliés de la FGTB à Liège, journalistes empêchés de travailler et arrêtés lors d’une action récente au centre fermé du 127 bis, associations socio-culturelles perquisitionnées pour leur soutien à des migrants, etc.

L’an dernier lors du précédent sommet, une centaine d’activistes avaient réussi à perturber le bon déroulement de celui-ci en bloquant certaines axes routiers empruntés par les délégations officielles. Cette année, les autorités belges avaient la ferme intention de ne laisser aucune possibilité d’expression politique contre l’OTAN, de peur d’égratiner l’image du pays.

Contre l’OTAN et son monde

Contre leurs guerres

Contre leur nouvelle course à l’armement

Contre leur doctrine nucléaire

Pour nos libertés et le droit à vivre en paix, NATO GAME OVER !

Contact presse : Jérôme Peraya – 0497/43.54.89

#StopNATO2018

https://twitter.com/ActionPaix

https://agirpourlapaix.be/



posté le 12 juillet 2018  par Agir pour la Paix  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
cropped-logo2.pn(...).png
unnamed-10.jpg
dhzgnwiwsae8hcf.(...).jpg


Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top