RSS articles
Français  | 
Avis de tempêtes #18 posté le 16/06/19 - Local
Tous les jeudis, 18h carré de moscou posté le 10/06/19 - Local - 1 commentaire
Enfilons l’habit noir (attention spoiler de Game of Thrones) posté le 02/06/19 - Local - 3 commentaires
A qui tu parles, camarade bourgeois ? posté le 01/06/19 - Local - 2 commentaires
À nos amis des villes posté le 31/05/19 - Local
DES MÉDIAS SOUS INFLUENCE, EN BELGIQUE AUSSI posté le 31/05/19 - Local - 1 commentaire
Rendu du procès contre 12 anarchistes posté le 29/05/19 - Local
Quelques stratégies futures suite au 26 mai posté le 28/05/19 - Local
Procès contre nos luttes posté le 23/05/19 - Local
Justice pour Mawda ! Liberté pour toutes ! posté le 21/05/19 - Local

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

[ Belgique ] : un dimanche raciste à Bruxelles
posté le 10/01/19 par Arthur (AL Bruxelles) - https://www.alternativelibertaire.org/?Belgique-Dimanche-noir-a-Bruxelles Mots-clés  antifa 

dimanche noir à Bruxelles

Ce dimanche 16 décembre 2018, à l’appel de plusieurs organisations flamandes principalement d’extrême droite, entre 5000 et 7000 personnes ont défilées à Bruxelles contre le pacte de Marrakech. Il s’agit d’un réel tour de force, la plus grande mobilisation de leur camp depuis plus de 30 ans.

- Il nous paraît important de contextualiser la mobilisation du 16 décembre 2018 à Bruxelles, qui a permis à une extrême droite de rue d’émerger du marasme où elle se trouvait depuis plus de 10 ans. Le premier facteur est indubitablement la droitisation du champ politique et médiatique (particulièrement en Flandre où la "gauche" se retrouve dans les cordes depuis de nombreuses années).

On doit pointer le rôle clé joué par le plus grand parti en Flandre, la NVA (« Nouvelle Alliance Flamande ») qui, en plus de l’agenda – partagé par l’ensemble de la coalition gouvernementale – d’attaques sur les conditions de vie de la population pour le plus grand plaisir des patrons, s’est distinguée par la multiplication des provocations racistes, homophobes et sexistes. Cette stratégie communicationnelle et la multiplication des lois sécuritaires ciblant les migrantes et migrants mais aussi les quartiers populaires, au nom comme toujours d’une lutte contre le terrorisme, a permis une libération de la parole raciste et des actes de violence.

Droite radicalisée

Cependant, pris quelque part à son propre jeu, la NVA a ressuscité aux dernières élections communales le Vlaams Belang (VB – l’équivalent du Front national en Flandre) qui était pourtant en déclin depuis plusieurs années (grâce à un jeu de vases communicants entre droite radicalisée et parti néo-fasciste).

On a également vu apparaître un nouvel acteur occupant le rôle du Greenpeace fasciste, un petit mais très influent parti d’étudiants flamands, Schlid en Vrienden (SV – « Bouclier et Ami »). Il s’agit dans sa stratégie d’une copie conforme de Génération identitaire dans son mode d’action mais dont l’entrisme viserait à la fois le Vlaams Belang (donc l’extrême droite fasciste) et le parti de droite radicalisée qu’est la NVA.

Ces deux stratégies sont plus ou moins couronnées de succès car en deux ans d’existence ce groupe a réussi à faire parler de lui quasiment mensuellement dans les médias traditionnels et aussi sur les réseaux sociaux mais également à placer une dizaine de ses membres sur les listes électorales de la NVA. Suite à la volée de bois vert électorale en octobre, la NVA a décidé de radicaliser encore plus son discours sur la droite pour récupérer le terrain reconquis par le Vlaams Belang. Elle s’est saisie du pacte de Marrakech, en déclarant une opposition catégorique à un pacte non-contraignant, s’opposant ainsi au reste du gouvernement.

Après plus de deux semaines de crise, la NVA est sortie du gouvernement avec ce prétexte. Il est d’ailleurs à noter que sa communication a complètement adopté la rhétorique de l’extrême droite sur le supposé grand remplacement de la population blanche que sous-tendrait ce pacte. Il n’en fallait pas plus pour que l’extrême droite de rue se sente pousser des ailes et annonce une grande marche sur Bruxelles.

Le 9 décembre, une coalition allant d’associations conservatrices flamandes aux groupes les plus ouvertement fascistes annonce une grande marche contre le pacte de Marrakech avec en organisations clairement leaders de cette coalition : le VB et S&V. Cette annonce a été précédée d’un travail de propagande sur les réseaux sociaux de plusieurs semaines avec en point d’orgue une pétition en ligne téléguidée par le VB qui récolte rapidement plusieurs dizaines de milliers de signatures.

Le succès est immédiat, plusieurs milliers de personnes annoncent leur venue (cela cumulera en fin de semaine avec plus de 50 000 personnes déclarant leur intention de marcher sur Bruxelles). Rapidement plusieurs clubs de hooligans de droite annoncent également qu’ils rejoignent la danse, constituant les véritables troupes de choc de ce mouvement.

Les organisateurs poussent le vice jusqu’à appeler la NVA à rejoindre la marche ; celle-ci déclinera l’invitation, de peur de se faire dépasser par sa droite plus que par rejet du contenu politique. L’une des principales figures du mouvement, Théo Francken, déclare néanmoins son soutien personnel aux marcheurs. Il est l’ancien secrétaire à l’asile et l’immigration et l’un des tenants de l’aile droitière de la NVA et auteur de nombreux dérapages racistes contrôlés.

La mobilisation bénéficie d’une immense couverture médiatique plutôt favorable durant la semaine, surtout quand par peur des débordements les autorités bruxelloises annoncent l’interdiction de la marche. Les organisateurs annoncent d’emblée qu’ils marcheront quoiqu’il arrive dimanche au nom de la « liberté d’expression » et contestent sur le plan juridique cette interdiction. Deux jours plus tard, la justice leur donnera « raison ». Iels seront donc entre 5000 et 7000 à descendre dans les rues de Bruxelles pour une manifestation qui devait être statique mais qui terminera par une marche et qui se conclura par une émeute dans le quartier européen. Le tout se soldant par à peine moins d’une centaine d’arrestations alors que la semaine précédente les gilets jaunes de Belgique avait dû ­faire face à une répression bien plus féroce (450 arrestations).

Antifascisme : réponse, lutte, défi.

La contre-mobilisation antifasciste fut de son côté bien plus laborieuse et n’a pu compter que sur les forces bruxelloises. La peur de la répression et la composition politique avec des groupes institutionnels nous obligea à nous replier sur un meeting accueilli dans un bâtiment syndical.

Nous finirons finalement par rassembler entre 1500 et 2000 personnes qui partiront en manifestation pour aller protéger l’un des parcs où se regroupe habituellement les migrant-e-s. Cette alliance réunira plus de 40 organisations. Celle-ci n’est pas un échec mais reste bien en deçà du défi lancé par les fascistes.

L’antifascisme belge vit un moment historique et doit maintenant relever ce défi.


posté le 10 janvier 2019  par Arthur (AL Bruxelles) - https://www.alternativelibertaire.org/?Belgique-Dimanche-noir-a-Bruxelles  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
manifestation-de(...).jpg

Commentaires

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif


Saisissez votre commentaire

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top