RSS articles
Français  | 
Pulluler jusqu’où ? posté le 18/04/19 - Local
Ode à Notre-dame posté le 18/04/19 - Local
SERVICE CRÉDIBLE posté le 18/04/19 - Local - 2 commentaires
Pourquoi le boycott d’Israël ? posté le 18/04/19 - Local - 8 commentaires
Les sans-concession concèdent posté le 16/04/19 - Local - 1 commentaire
Avis de tempêtes #16 posté le 15/04/19 - Local
Freedom for Anarchist Comrade Radek ! posté le 15/04/19 - Local
Mathématique du consentement posté le 09/04/19 - Local
Pour un féminisme antiraciste et décolonial posté le 08/04/19 - Local - 6 commentaires

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

Ni anti-gilets jaunes ni infiltrés pour profiter de nos combats
posté le 21/01/19 Mots-clés  antifa 

Samedi dernier lors de l’acte X à Marseille, une équipe de pseudo secouristes s’est improvisée tête de cortège et service d’ordre de la manifestation, imposant son parcours, déviant les manifestants de zones de blocage potentiels, en dénonçant certains, en livrant d’autre à la police... Qui sont ces Gilets Jaunes venus casser le mouvement ?

Détourner la manifestation ...

Dès le début de la manifestation, une énorme banderole bleue blanc rouge prend la tête du cortège. Derrière la banderole, une dizaine de Gilets Jaunes munis de brassards blancs et de talkie-walkies. Certains portent des bérêts militaires. Durant toute la manifestation, c’est l’équipe qui tient cette banderole qui mènent le tempo. C’est eux qui orientent le parcours. Devant la prefecture, ils décident de stagner un long moment, alors qu’un certain nombre de manifestants veulent repartir sur la rue Saint Férreol. A St Charles, ils font repartir la manifestation vers la porte d’Aix, plutôt que de se joindre au groupe de Gilets Jaunes qui s’est introduit dans la gare. Tout au long du parcours, ils tiendront la tête pour éviter que d’autres initiatives n’orientent la manifestation vers des lieux de blocage ou de confrontation...

Jeter des manifestants en patûre aux flics...

A l’angle de la Cannebière et du Cours Lieutaud, une belle brochette de casqués protège le comissariat. La foule s’arrête pour les huer. D’un seul coup, on voit un Gilet Jaune brassard blanc agrippant violement un autre Gilet Jaune, se ruer en courant vers les flics et lancer comme un projectile le manifestant qu’il tenait entre ses mains. Le groupe de casqués se referme sur le manifestant qu’on voit fondre. Les matraques se lèvent et s’abattent en pluie. Au passage, certains brassards blancs s’interpose pour proteger les flics. Le traitre qui a balancé le manifestant au milieu des flics se fait alpaguer. Il est protégé par ses collègues de la banderole de tête. On nous explique que le manifestant lancé au milieu des flics balancait des pétards et qu’il n’avait rien à faire dans cette manif’. Le traitre prend la banderole de tête et continue la manifestation au milieu de ses potes à brassards blanc. Un brassard qui leur donne le droit de s’auto-proclamer service d’ordre et de livrer aux flics qui bon leur semble.

Lors d’une discussion avec un membre de ce service d’ordre, nous apprendrons qu’il y a effectivement des militaires parmi eux. Notre interlocuteur nous soutiendra que les flics sont ses collègues et qu’il fera tout pour les protéger des manifestants... On se demande au service de quel ordre il est...

Des méthodes qui font froid dans le dos...

Une belle façon d’encadrer le mouvement, en l’empêchant de bloquer l’économie, ce qui fait justement sa force ! Une belle façon d’encadrer le mouvement, en le privant de son autonomie et de sa spontanéïté collective en s’autoproclamant leaders de la manif’. Une belle façon d’encadrer le mouvement en le divisant entre "bon" et "mauvais" manifestants, et en en jetant certains entre les mains des flics. Une belle façon d’encadrer le mouvement, en propageant au sein des manifestations un climat de suspicion et de peur. Une belle façon d’encadrer le mouvement, en l’affaiblissant à tout point de vue, avec des méthodes qui font froid dans le dos.

Invisibiliser les revendications et les enjeux du mouvement...

Samedi 19, lors de l’acte X du mouvement Gilet Jaune, Marseille aura donc manifesté derrière une banderole Bleu Blanc Rouge, sans aucune revendication, sous l’égide de ce service d’ordre auto-proclamé. Pas un mot sur l’ISF, l’augmentation du SMIG ou la démission de Macron. Pas un mot sur les raisons qui nous font descendre dans la rue, sur les ronds points, depuis plus de deux mois. Pas un mot mais des actions qui sabordent le mouvement. Des actions commisent par un service d’ordre en brassard blanc, qui s’est aussi illustré dans d’autres villes de France. D’ailleurs, les médias saluent en choeur cette nouvelle milice auto-proclamée à l’interieur du mouvement Gilet Jaune, qui va enfin permettre de pacifier la confrontation... Voir de l’éteindre, si on se laisse faire...


posté le 21 janvier 2019 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article

Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.

www.indymedia.org
africa
Ambazonia Canarias estrecho / madiaq Kenya Nigeria South Africa
canada
London, Ontario Maritimes Montreal Ontario Ottawa Quebec Thunder Bay Vancouver Victoria Windsor
east asia
burma Jakarta Japan Korea Manila QC Saint-Petersburg
europe
Abruzzo Alacant Andorra Antwerpen Armenia Athens Austria Barcelona Belarus Belgium belgrade Bristol Brussels Bulgaria Calabria Croatia Cyprus emilia-romagna estrecho / madiaq Euskal Herria Galiza Germany grenoble Hungary Ireland Istanbul Italy La Plana Liege liguria Lille linksunten lombardia London Madrid Malta Marseille Nantes Napoli Netherlands Nice Northern England Norway Nottingham Oost-Vlaanderen Paris/Île-de-France Patras Piemonte Poland Portugal Roma Romania Russia Sardegna Scotland Sverige Switzerland Torun Toscana Toulouse Ukraine United Kingdom Valencia
latin america
Argentina Bolivia Chiapas Chile Chile Sur CMI Brasil CMI Sucre Colombia Ecuador Mexico Peru Puerto Rico Qollasuyu Rosario santiago Tijuana Uruguay Valparaiso Venezuela
oceania
Aotearoa Brisbane burma darwin Jakarta Manila Melbourne Perth QC Sydney
south asia
India Mumbai
united states
Arizona Arkansas Asheville Atlanta Austin Austin Indymedia Baltimore Big Muddy Binghamton Boston Buffalo Charlottesville Chicago Cleveland Colorado Columbus DC Hawaii Houston Hudson Mohawk Kansas City LA Madison Maine Miami Michigan Milwaukee Minneapolis/St. Paul New Hampshire New Jersey New Mexico New Orleans North Carolina North Texas NYC Oklahoma Philadelphia Pittsburgh Portland Richmond Rochester Rogue Valley Saint Louis San Diego San Francisco San Francisco Bay Area Santa Barbara Santa Cruz, CA Sarasota Seattle Tampa Bay Tennessee Urbana-Champaign Vermont Western Mass Worcester
west asia
Armenia Beirut Israel Palestine
process
FBI/Legal Updates Mailing Lists Process & IMC Docs Tech Volunteer
projects
Print Radio Satellite TV Video
regions
United States
topics
Biotech

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.1.7 [23768]
Top