Assemblée générale post marche climat du jeudi
gepost op 28/02/19 door Futur petit toto Trefwoorden  environnement 

Ce jeudi 28/2 nous avons été un petit nombre à décider de s’asseoir après la marche pour le climat afin de discuter du mouvement, de son avenir, du climat, des politiciens,... Nous n’aurons pas eu le temps de finir cette assemblée, la police a voulu nous faire partir, preuve que quand on demande pas la permission et que quand on commence à réfléchir un peu, on gêne... Montrons leurs que la rue elle est à nous et rassemblons nous tous les jeudis après la marche afin qu’on puisse remettre un peu de vie dans ces villes et se retrouver pour parler du climat et de tout ce qui tourne autour.


gepost op 28 februari 2019  door Futur petit toto  Waarschuw het moderatiecollectief over de publicatie van dit artikel. Artikel afdrukken
Commentaren
  • 1 maart 2019 04:44, door Philippe de Belgique

    Cher Futur petit Toto,
    C’est avec tristesse que j’apprends cette éviction par les gens d’arme. Néanmoins, en même temps, je me réjouis que ces dizaines de tes semblables aient pu découvrir le peu de libertés dont ils disposent en bougeant leurs chaînes. Cet apprentissage est noble car il porte en lui l’espoir d’une nouvelle génération de militants de la liberté. Bref, merci aux civilards de Saint-Gilles et d’autres patrons. Courage, mon petit, un jour, tu pourras me destituer avec tous les autres !

  • 6 maart 2019 15:39, door Grd mère Michelle

    Il faut comprendre que, de nos jours, les rues appartiennent à la circulation des véhicules et les trottoirs à celle des piéton-ne-s.
    Il nous reste, pour nous rassembler librement(sans avoir besoin d’autorisation) et discuter tou-te-s ensemble, tout en permettant à chacun-e de nous rejoindre, les places et les parcs publics(tout en respectant leurs usager-e-s habituel-le-s, particulièrement les enfants et les vieilles personnes, ainsi que nos amies les plantes).
    Possible aussi de le faire(quand il pleut, par ex) dans les espaces communs (souvent les hall) des maisons communales et administrations, des musées, des centres culturels et autres lieux que nous subventionnons avec nos impôts, tout en veillant à permettre le passage des travailleurs-euses et des visiteur-euse-s.
    Ainsi, si la police s’en mêle, nous pouvons leur rétorquer que nous ne faisons qu’exercer nos droits de rassemblement(l’évaluation de la "menace terroriste" ayant été ramenée à 2), sans déranger personne, et nos devoirs de citoyen-ne-s, de nous rencontrer pour nous occuper de notre avenir et de celui de la planète(où tous les êtres vivants sont interdépendants).
    À noter que la vie, c’est le contraire de "la liberté", car nous sommes sommes tou-te-s contraint-e-s de nous nourrir et de mourir, mais nous devons certainement nous mêler d’organiser nos libertés individuelles(toujours forcément limitées par celles des autres) et nos droits communs, afin de ne pas devenir des troupeaux de moutons apeurés, groupés autour de "bons bergers", religieux ou laics, économiques ou/et politiques, essentiellement préoccupés de nous tondre, nous traire ou nous manger.
    RV demain au Mont des Arts? Les fontaines ont justement été réduites en sièges de discussions fort pratiques!

    LIBERTÉ DE CHOIX! ÉGALITÉ DE DROITS! SOLIDARITÉ AVEC LE VIVANT!

    @Philippe: ATTENTION aux "patron-ne-s", ils/elles ne sont jamais désintéressé-e-s!

Waarschuwing commentaren

Reacties zijn bedoeld om de informatie in het artikel aan te vullen, argumenteren, maak dan een onderzoek of vragen om het onderwerp van de bijdrage. De persoonlijke adviezen dat er niets meer in het artikel niet kan worden beschouwd als een discussieforum niet voldoet aan de pre-cités.Tout commentaar doelstellingen niet voldoen aan deze doelstellingen, of in strijd met het redactionele regels worden definitief verwijderd Site .

Verbinding naar het redactionele beleid van het collectief

Wie ben je?
Je bericht

Om alinea’s te maken laat je gewoon enkele regels leeg.

webverwijzing

(Als je bericht naar een artikel op het web verwijst of naar een pagina die meer informatie bevat, kun je hier de titel en de URL van deze webverwijzing invoeren.)


copyleft Copyleft Indymedia (Independent Media Center). Behalve als de auteur dit anders vermeldt, zijn documenten op deze website vrij van rechten voor het kopiëren, afdrukken, redigeren, etc, voor elke publicatie op het internet of op een andere plek, op voorwaarde dat het een NIET-COMMERCIEEL gebruik betreft.

RSS artikelsRSS artikels |  Website gerealiseerd met spip 3.2.5
Top