RSS articles
Français  |  Nederlands
mardi 25 février 2020
11h00 - ma 1ère expo dessins posté le 08/02/20 - Agenda
17h30 - Ciné Libertaire – So Pretty & Lancement du Front Q posté le 20/02/20 - Agenda
20h00 - Les éternels obstacles au droit à l’avortement posté le 17/02/20 - Agenda
mercredi 26 février 2020
11h00 - ma 1ère expo dessins posté le 08/02/20 - Agenda
18h00 - Apéro d’info / Partir en volontariat international posté le 10/02/20 - Agenda
jeudi 27 février 2020
11h00 - ma 1ère expo dessins posté le 08/02/20 - Agenda
vendredi 28 février 2020
11h00 - ma 1ère expo dessins posté le 08/02/20 - Agenda
18h00 - Café Libertaire • Février posté le 25/02/20 - Agenda
19h00 - C’est vendredi, c’est 8 maars training posté le 19/01/20 - Agenda
19h00 - Spectacle Rouge posté le 09/02/20 - Agenda
samedi 29 février 2020
15h00 - Journée pour la Défense de la Terre posté le 24/02/20 - Agenda - 2 commentaires
18h00 - NAAST001 posté le 18/02/20 - Agenda
dimanche 1er mars 2020

1 | 2 | 3 | 4

RENCONTRE/ Quartiers Vivants
posté le 11/02/20
samedi 15 février 2020 18:00
lieu : Le Steki
adresse : 4 et 6 rue defnet, Bruxelles
Mots-clés  logement / squats / urbanisme  luttes sociales  Liège  réflexion / analyse 

https://www.lesteki.be/evenement/rencontre-quartiers-vivants

Venez discuter avec les auteurs de « Quartiers Vivants » de ce qui échappe à la standardisation de nos villes :

La métropolisation s’impose comme le fait urbain central du capitalisme contemporain. Face à ce phénomène, dans les débats,deux attitudes dominent : la critique radicale s’oppose à l’apologie convaincue. Au delà de leur antagonisme, ces deux postures nous racontent la métropolisation comme un processus inéluctable, implacable, sans reste.
Avec l’ouvrage « Quartiers Vivants », les auteurs proposent, en revanche de mettre la focale sur ce qui échappe à cette grande transformation/standardisation des villes à partir d’une double enquête à Saint-Léonard (Liège) et dans les Murs-à-Pêches (Montreuil).

« Quartiers Vivants », une enquête de Rémi Eliçable, Amandine Guilbert et Yannis Lemery dans le cadre du Goupe Recherche Action.

En présence des auteurs,
Bienvenu.e.s !


Au travers d’une double enquête menée à dans le quartier de St-Léonard (Liège) et dans celui des Murs-à-Pêches (Montreuil), ce livre parle de ces quartiers innombrables qui, par leur simple existence, mettent à mal les processus de valorisation métropolitains et ouvrent à d’autres possibilités de vivre dans ces grandes villes. Car si la métropole est une certaine manière, politiquement organisée, de faire l’expérience des réalités urbaines, elle est aussi un mode d’imposition de tout un ordre du monde qui cherche à juguler ou capturer ce qui lui échappe. Ces possibilités marginales, diffuses, insistantes, peuvent prendre l’aspect incandescent d’une insurrection urbaine, d’un carnaval, emprunter les voies labyrinthiques d’espaces post industriels re-bricolés ou les modalités ordinaires d’une vie de quartier qui persiste, à contre-temps des grands processus de valorisation économique. C’est notamment à la description de ces autres urbanités que le Groupe de Recherche Action (GRAC), dont les auteurs du livre sont membres, s’est attaché depuis plus de dix ans, en explorant les devenirs de la ville depuis ce qui échappe à la métropole.

Leurs recherches urbaines ne s’inscrivent pas à proprement parler dans une critique de la métropole, elles proposent plutôt une exploration de ses bordures, de ses lacunes et de ses limites. Les quartiers dont il est question dans ce livre ne sont d’ailleurs pas directement « en lutte », ils ne sont pas non plus emblématiques ou particulièrement représentatifs de ce qu’on peut entendre par « quartier ». Mais précisément, un quartier qui persiste en tant que quartier et que l’on définit comme tel constitue d’abord une singularité territoriale, et il ne peut jouer le rôle que d’une déclinaison de cette puissance irréductible. Ce sont des quartiers vivants, des entités animées. Il y a bien des esprits qui peuplent les villes, et tout artificieux qu’ils soient, ces esprits disputent aux intelligences artificielles de la smart city le terrain de l’enchantement.


posté le 11 février 2020 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.5
Top