lieu : Pianofabriek
adresse : 35 rue du Fort, Saint-Gilles

Etat espagnol : élargir la brèche ouverte le 20 décembre !

Conférence-débat avec :
Alejandro MERLO (Anticapitalistas)
Samuel PULIDO (Podemos)

Les élections du 20 décembre (20D) dans l’État espagnol ont condensé dans les urnes la crise politique ouverte en 2011 avec le Mouvement des Indignés. Les partis politiques traditionnels ont subi une défaite majeure.

Le 20D marque la fin de la première mi-temps où ceux qui ont gouverné au cours des dernières années ne sont plus en mesure de constituer une majorité parlementaire. Celles et ceux d’en bas savent bien ce que signifiaient ces majorités parlementaires : exploitation, misère, corruption, violence sexiste, austérité, expulsion de logements, répression...

L’instabilité issue du 20D est l’occasion de remettre en cause les structures politiques et économiques du pouvoir, de jeter les bases vers une rupture démocratique et la fin de l’austérité.

En Catalogne, la coalition Junts pel Si, regroupant le CDC (centre-droit), l’ERC (centre-gauche) et des indépendants avait gagné les élections régionales du 26 octobre 2015 mais il lui manquait deux députés pour avoir une majorité suffisante. Après d’âpres discussions internes, la CUP (Candidature d’Unité Populaire, une liste de gauche d’orientation anticapitaliste) a décidé de soutenir la coalition si le conservateur Arthur Mas, président du CDC, faisait un pas de côté.

Mais cet accord est dur à avaler pour les Catalans qui ont voté à gauche, d’autant plus que Podemos est devenue la première force politique de Catalogne aux élections du 20 décembre 2015 (24,74%)...

Entrée libre
Org : Formation Léon Lesoil
Infos : 0487 209 062
formationleonlesoil@gmail.com


publié le 2 février 2016