Les néoconservateurs et leurs complices

D’anciens sympathisants de la gauche américaine, ces jeunes leaders déçus de l’enlisement des valeurs à gauche, ont basculé vers les élites de droite réactionnaire dans le but de régénérer le mythe américain. « Commentary Magazine », une revue fondée par l’American Jewish Committee en 1945, était à l’origine un journal positionné dans le courant libéral, mais au fil du temps, il est devenu une parution majeure pour le mouvement néocons. Dans son ouvrage « Running Commentary », Benjamin Balin écrit que « le magazine a transformé des juifs de gauche en mouvement néo-conservateur de droite ».

En France, qui sont-ils ? Un faisceau d’indices à notre disposition

Véritables agents de diffusion d’une idéologie, ils constituent un réseau de convergence d’intérêts considérables, venant d’horizons politiques pourtant très différents : Ultra gauche, gauche libérale, droite réactionnaire, droite libertaire ou encore simples opportunistes. Ainsi, ce qui pourrait apparaître comme un handicap au regard des antagonismes culturels initiaux, devient au final une arme redoutable qui fait d’eux de terribles représentants multi-cartes, un avantage certain quand l’objectif est d’influencer les médias et la société en général.

Terra Nova, l’American Jewish Committee et la guerre contre l’Iran – Les blogs du Diplo

Une indication : Même déguisés, ils utilisent tous une sémantique similaire, ainsi « l’islamofascisme » est un terme utilisé de manière récurrente, toujours très présent chez les néo-cons revendiqués, notamment chez Norman Podhoretz le père spirituel.

World War IV : The Long Struggle Against Islamofascism : Norman Podhoretz

Autre indication : A aucun moment vous ne trouverez l’un d’entre eux appeler à juger comme criminels de guerre Georges W.Bush, Dick Cheney, Condoleezza Rice, ou bien Donald Rumsfeld. Ils concluront toujours par un « oui, mais l’Amérique est une grande démocratie ».

Quel est leur but ?

1/ Promouvoir le “leadership” mondial des États-Unis sur le reste du monde en justifiant les guerres impérialistes.

2/ Lutter contre toute forme de conscience divergente et cela par tous les moyens envisageables, du contrôle des lignes éditoriales au recours à la calomnie et au mensonge.

Alors pourquoi ce site ?

Deux choix s’offrent à nous : Ne rien faire et dans ce cas, ces prédateurs nous conforterons assurément dans un véritable ghetto mental, ou alors résister en contestant ce qui les anime : « L’appétit du Pouvoir ». Dans un premier temps, il s’agit d’identifier leurs liens et leurs intérêts communs, afin de leur faire face en toute connaissance de cause.

Nous avons identifié cinq catégories bien distinctes parmi les soutiens français à l’idéologie néoconservatrice, même si certains peuvent appartenir à plusieurs groupes.

Les directeurs de conscience

Ils se revendiquent islamophobes

Les opportunistes

Le Cercle de l’Oratoire

Le Business sécuritaire

https://anticons.wordpress.com/2011/12/21/les-neoconcervateurs-et-leurs-complices/


publié le 14 juin 2018  par a:2:{s:9:"OP_pseudo";s:0:"";s:8:"OP_email";s:0:"";}  Email : a:2:{s:9:"OP_pseudo";s:0:"";s:8:"OP_email";s:0:"";}

copyleft Copyleft Indymédia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.
Top