RSS articles
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je ne suis pas Charles

posté le 08/01/15 Mots-clés  médias  veiligheids / terrorisme 

Hier, je suis passé à la place du Luxembourg parce que, même si Charlie Hebdo a fait n’importe quoi durant sa dernière période de vie : permettre l’ascension d’une ordure arriviste, prôner le bombardement de populations civiles par l’OTAN, reprendre des caricatures d’un journal de droite et en faire toute une affaire, engager cette conne raciste de Caroline Fourest pendant des années, favoriser l’acceptation du racisme à gauche, etc... Tout de même, les vieux qui sont morts, dans les années 60 ils avaient foutu un beau bordel dans Hara Kiri à partir de 1960, débarquant dans une France emplie de pudibonderie et de bien pensance, puis bin c’est tout de même un maillon de l’histoire de la presse.

Sur la place du Luxembourg, des gens, du voyeurisme avec les infos de la télé française, qui n’avait rien à dire, diffusées en direct, et puis là-bas, de la lumière dans les gens, l’illumination d’une caméra sur... Charles Michel, paradant ici, récupérant l’acte de deux crétins à son avantage. Mais putain mec, Charlie Hebdo c’est à la gueule de mecs comme toi que ce journal a chié durant des décennies !

Aujourd’hui la RTBF me dit que les églises sonnent le glas pour Charlie Hebdo, que le Parlement Européen a inscrit ’Je suis Charlie’ sur son fronton, que sais-je encore...

Heu... C’est quoi cette époque ?


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.